Carte de Situ

Carte de Situ

Carte MF

Flash info

Les chiffres du matin

2015-08-01  08:34:45

A 8h, on relevait dans les stations METARS : 9°C au Mont Aigoual, 13°C au Puy, 14°C à Millau, 15°C à Rodez, 16°C à Grenoble et Rodez, 16,6°C à Carpentras, 17°C à Orange et Aubenas, 17,3°C à Narbonne, 18°C à Avignon, Nîmes, Montpellier, Béziers, St Auban et Leucate, 18,8°C à Sete, 19°C à Istres, 21°C à Marignane, Cannes et au Luc, 23°C à Hyères, 24°C à Nice

et dans le réseau des stations amateurs : 9,7°C à Saint Véran (05), 11,1°C à Orcières (05), 12,8°C à Seyne les Alpes (04), 12,9°C aux Orres (05), 13,2°C à Chabanon (04), 13,3°C à St Martin Vésubie (06),  13,6°C à St Léger Les Mélèzes (05), 13,9°C à Selonnet (04), 14,9°C à Manteyer (05), 15,7°C à Bédarieux (34) et Savines le Lac (05), 15,8°C aux Baronnies Provençales (26),  16,8°C à St Jean de Valeriscle (30), 17,1°C à Magalas, et L'Isle sur la Sorgue (84), 17,2°C à St André De Sangonis (34) et Béziers  (34), 17,3°C à Narbonne, La Roque d'Anthéron (13), Aniane (34), Orange (84) et Digne les Bains (04), 17,4°C à Grambois (84), 17,7°C à Montpellier (34) et Le Soler (66),  18°C à Montélimar (26) et Sisteron (04),  18,1°C à Lattes (34), 18,7°C à Perpignan (66), 19°C à Peypin (13), 19,3°C à Besse Sur Issole (83), 19,7°C à Chateau-Gombert (13),  20,1°C à Auribeau (06), 20,8°C à Mandelieu (06), 21°C à Roquefort les Pins (06) et au Castellet (83), 21,3°C à Aubagne (13), 21,5°C à Fayence (83), 21,7°C à Sanary (83), 21,8°C à La Garde  (83), 22,6°C à Trans en Provence (83), 23,9°C à Cardo (2B), 24,8°C à Penta, 24,9°C à Porticcio (2A), 26,7°C à Mezzavia (2A), 26,8°C à Barcaggio (2B), 26,9°C à Bastia (2B)


 

 

Qualité air

Qualité air

Syndication


Accueil
Temperature de la mer
Écrit par Christophe Yohia   
29-07-2015

2015-07-29 17:16:22

 

JL D nous a fait un petit article sur le refroidissement de l'eau  de mer du 26 et 27 juillet

 

 L'explication: le vent, encore. Car qui dit effet de foehn dit vent, et qui dit vent dit courants marins
venus du large, donc plus froids. nous dit Nice Matin.
Nous allons démontrer pourquoi le journal a tout faux
en réalité le courant marin ne vient pas du large mais va vers le large.

 

 

 

 sur cette carte de Previmer (SHOM, gratuite) on voit une convergence des courants de surface au
niveau de Cannes et un fort courant en surface, vers le large qui va maximiser l'upwelling à cet
endroit.
Si le journaliste avait un tant soit peu visionné l’état de la mer en surface il n’aurait pas laissé sortir
de son imagination « un courant venu du large. »
De plus il prétend que l’eau en surface au large serait plus froide.

 

 

 il n’en est rien aussi. Sur cette carte dimanche soir, on peut voir que les températures de la mer, au
large, sont supérieures à 27° avoisinant les 30°.
contrairement à ce qui est dit dans l’article de Nice Matin, si un courant marin nous apportait de
l’eau du large, c’est de l’eau chaude qui serait arrivée à nos côtes et pas de l’eau froide!!!
Or la température de l’eau de mer a bien baissé, et il faut chercher l’explication ailleurs.

 Phénomene d'upwelling

 

 Wikipedia explique:
La remontée d'eau (upwelling en anglais) est un phénomène océanographique qui se produit
lorsque de forts vents marins (généralement des vents saisonniers) poussent l'eau de surface des
océans laissant ainsi un vide où peuvent remonter les eaux de fond .
Or les eaux du fond sont fraîches. Jusqu’aux environ de 18° à une centaine de mètres sous l’eau
jusqu’à 14° à -4000m.
C’est donc de l’eau froide venue du fond qui a rafraîchit nos côtesMais ce n’est pas la seule explication du refroidissement de l’eau.
Beaucoup de personnes ont pu constater aussi que l’eau des piscines, elles aussi, avaient subit
une baisse de leur température de plusieurs degré.
Je n’irai pas jusqu’à me moquer de Nice Matin qui aurait du mal à trouver un courant marin froid
pour les piscines.
Après l’upwelling, la deuxième cause de refroidissement des plans d’eau est ce que les
météorologistes appellent le transfert de chaleur latente d’évaporation et qu’on trouvera chez
wikipedia sous la dénomination d’enthalpie de vaporisation.
Chez Météo France :
L'évaporation de l'eau depuis les océans d'abord, depuis les autres plans d'eau, le sol et les
végétaux ensuite, constitue en météorologie un mécanisme essentiel d'échange et de transport
d'énergie thermique, non seulement au contact de la Terre solide et liquide avec l' atmosphère ,
mais aussi au sein de cette dernière. Ce mécanisme, en un point donné de la surface ou de
l'atmosphère terrestres, se poursuit systématiquement tant que la tension de vapeur de l'eau
évaporée, aux alentours de ce point, n'a pas atteint la valeur de la pression de vapeur saturante ,
laquelle dépend uniquement de la température locale de l'air ; en outre, le processus d'évaporation
est, pour une même température, d'autant plus rapide que la surface d'échange avec l'air
environnant est plus vaste et que la différence entre la pression de vapeur saturante et la pression
partielle de la vapeur d'eau est plus importante autour du point considéré : cette dernière relation
explique un fait couramment constaté, selon lequel la vitesse d'évaporation croît avec la
température, mais également avec le vent , dont la force et la turbulence contribuent très
sensiblement à disperser la vapeur d'eau générée par l'évaporation, et donc, à maintenir une
différence plus large entre pression de vapeur saturante et pression partielle dans les environs
immédiats de la surface d’échange.
la valeur du rapport de mélange ne peut excéder, à l'instant où l'on observe la parcelle d'air, celle
du rapport de mélange de saturation r w en M, calculable à partir de p et de T par la formule
r w = 0,622 e w ( T ) / [ p - e w ( T )]
où e w ( T ) est la pression de vapeur saturante correspondant à la température T .
En plus clair, le vent chassant les parcelles d’air saturées va accélérer le processus d’évaporation
et diminuant la température de l’environnement air/eau en surface.
Ce système de refroidissement du grand publique qui agite par exemple des serviettes humides
devant les ventilateurs .
Ce phénomène agit en surface des piscines et de la mer, et contribue notablement à la baisse de
la température de l’eau.
La baisse de la température de l’eau de mer ces derniers jours a été dû à une combinaison des
deux phénomènes
Upwelling ou en français remontée d’eau du fond de la mer,
Chaleur latente d’évaporation

 

 Vous pouvez retrouver l'article au complet au format pdf

 

 

Dernière mise à jour : ( 30-07-2015 )
 
Soyons vigilants
Écrit par Jean-Marie Muggianu   
28-07-2015

2015-07-28  09:45:22

Cela fait plus d'un mois que le Sud-Est et l'Ile de Beauté n'ont plus vu beaucoup de précipitations, et depuis quelques jours le vent s'est mis de la partie, engendrant ainsi un risque accru pour nos forêts. 

Merci de cliquer sur le site spécial feux de forêts concocté par l'Entente pour la forêt méditerranéenne

 On y rappelle que 3 feux sur 5 sont dus à l'imprudence... et ça doit nous faire réfléchir. Prenez 5 minutes de votre temps pour lire les conseils, avoir les bons gestes, savoir donner l'alerte etc.


 

Dernière mise à jour : ( 28-07-2015 )
 
Canicule definition
Écrit par Christophe Yohia   
20-07-2015

2015-07-20 13:19:10

 Pourquoi le sud-est n'est pas placé en vigilance canicule malgré les fortes chaleurs ?

Pour parler de canicule, il faut que certains critères soient respectés notamment  l'amplitude thermique journalière et  la durée.

Dans notre région, il faut que les températures maximales soient supérieures à 35°C et les minimales supérieures à 22/23°C  sur au moins 3jours. (températures relevées sous abri norme Organisation Météo Mondiale)

Si ces critères ne sont pas respectés alors nous ne sommes pas en période canicule.

En effet, cela est tout a fait logique, la plan canicule géré par l'INVS est surtout un problème de santé. L'organisme souffre d'autant plus que la variation de température est minimale et n'a pas le temps de se régénérer. Par exemple, si la journée la température atteint des valeurs de 35/36°C et la nuit elle ne descend pas en dessous de 25°C, l'organisme est soumis à une pression et n'a pas le temps de se refroidir.

Or malgré les températures élevées depuis le début du mois de juillet, on observe couramment des températures maximales comprises entre 33 et 35°C, les minimales quant à elles, sont proches des 20°C. Donc dans ces conditions, les organismes bénéficient sur une période de 8/10h d'un temps plus frais et permettant de récupérer ...

 Les critères varient en fonction des régions...

Dernière mise à jour : ( 20-07-2015 )
 
© 2015 MeteoSudEst
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.